Notre système solaire


Le Système Solaire

Notre système solaire s’inscrit dans une galaxie spirale nommée : la voie lactée.

On appelle système solaire du nom de notre étoile le Soleil, l’ensemble des planètes, des lunes, des planétoïdes, des météores,  des comètes et des matières interstellaires qui accompagnent  notre étoile le Soleil.

Pourquoi ce lien ?
Et bien du fait de son importante masse (notons au passage que le Soleil a un diamètre de 1.39250 km alors que celui de la terre n’est que de 12756 km) tient tout son  système par les lois de Newton aussi appelées de la gravitation.

Ce système comme tous les autres d’ailleurs est entrainé dans un mouvement de révolution autour du centre de notre galaxie à  une vitesse de 217 km/s et effectue un tour complet en 250 millions d’années. Ce qui fait aujourd’hui 16 tours depuis sa naissance.

Pour resituer notre galaxie la voie lactée, ainsi nommée parce que quand nous levons le nez en direction du ciel la nuit, et particulièrement l’été nous voyons une large bande laiteuse qui traverse le ciel. Cette  » écharpe  » est composée de milliards d’étoiles et nous sommes une parmi celles-ci.

Le système solaire se situe vers le périphérie de notre galaxie entre deux branches spirales du Sagittaire et  de Persée à quelques 30.000 années lumières du centre de notre galaxie.

LES PLANÈTES

Le système solaire ne compte plus que huit planètes au lieu de neuf anciennement. Pluton ayant été déclassée sous la qualification de planète naine le 24 Août 2006.

Pourquoi ?
Avec l’évolution technologique, les appareils récents nous permettent de découvrir de nouveaux astéroïdes tel que XENA ou SEDMA, non connus avant, et presque aussi massifs que Pluton qui était la plus petite de notre système, avec un écart  relativement grand.  Par exemple Mercure la plus petite de nos planètes actuelles est huit fois plus massive que Pluton. Donc de fait pour ne pas encombrer, la décision a été prise par l’Union Astronomique Internationale de ramener Pluton à sa juste place en lui créant un nouveau statut de planète naine.

Deux sortes de planètes existent dans notre système solaire : rocheuses et gazeuses. Ensuite suivant leur positionnement par rapport à la Terre vis-à-vis du Soleil nous avons les planètes intérieures  situées entre le Soleil et la terre (Mercure & Vénus) et les  extérieures  au-delà de la Terre et dans l’ordre : Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune.

MERCURE :
Et maintenant, du fait du déclassement de Pluton la plus petite de nos planètes avec un diamètre de 4878 km, mais aussi la plus près du Soleil dont elle fait le tour en 88 jours (révolution). Elle s’est formée par accrétion de petits corps rocheux. Pour sa spécificité elle contient un noyau de fer qui occupe 40 % de son volume et les deux tiers de sa masse totale. Elle est donc de loin la planète la plus dense du système solaire. Elle ne possède pas de satellite.  Du fait de sa proximité avec son étoile il est difficile de l’observer.

La Planète Mercure

VENUS :
Du fait de sa taille Vénus est longtemps passée pour la sœur de la Terre  avec un diamètre  de 12104 km, deuxième planète après Mercure. Sa géologie semble bien particulière : Là où les scientifiques pensaient trouver comme sur terre une tectonique des plaques, ils n’ont découverts que du volcanisme super actif.
Vénus est plus proche du Soleil que la terre de 41 millions de km, donc beaucoup plus chaude, d’où son atmosphère chargée en nuages de dioxyde de carbone, et sa température en surface de 480 degrés ; Conséquence pas de vie possible compte tenu que la vapeur d’eau n’a pas pu  condenser en océan. Tout comme Mercure elle ne possède pas de satellite.

La planète Vénus

TERRE :
Connue de tous et pour cause….. Elle a eu la chance lors de sa formation de se trouver à une distance confortable de son étoile  ce qui lui a permis de profiter de sa lumière, de sa chaleur avec laquelle elle a pu composer pour créer ses océans d’où est sortie la vie. Avec une masse suffisamment importante pour conserver son atmosphère afin que la vie perdure.
Notons aussi que la terre doit sa stabilité climatique à son satellite  La LUNE. Notre satellite garantit la stabilité de notre planète. Elle est l’unique satellite naturel de la Terre avec un diamètre de 3473 km, et s’éloigne de la terre de 3 cm par an ce qui sur des temps courts n’a pas grande signification, mais sur des périodes très longues le ressenti sera tout autre si le phénomène persiste.
Sans satellite notre terre n’aurait plus la même inclinaison sur son axe, sa rotation sur elle-même en serait plus affectée ce qui fait que la moitié du globe serait exposé au Soleil sur de longues périodes, chaufferait jusqu’à devenir un désert aride, et inversement de  l’autre côté le globe serait sous la glace.

La planète Terre

MARS :
Quatrième planète du système solaire, première planète extérieure  on a longtemps cru dans le lointain  passé qu’elle portait une vie intelligente, tel n’était pas le cas !!
Petite planète tellurique d’un diamètre de 6794 km, Mars étant dix fois moins massive que la Terre, plus loin de son étoile aussi, et bien qu’elle ait des similitudes géologiques avec la Terre, il semble qu’elle n’ait pas pour ces raisons conservé son atmosphère d’où actuellement son aspect désertique avec ses lits de rivières  asséchés, son sol chaotique figé.
Mars tourne autour du Soleil en 686 jours, et sur elle-même en 24 heures 37 minutes 23 secondes et sa température moyenne au sol est de – 56 °
Elle possède 2 satellites PHOBOS et DIEMOS.

Planète Mars

LA CEINTURE D’ASTÉROÏDES :
Entre  Mars et Jupiter se situe ce que l’on appelle la ceinture d’astéroïdes où naviguent de petites masses rocheuses. Quelques uns sont identifiés mais la plus grande partie ne sont pas répertoriés et leur nombre pas connu. Ce sont en fait des résidus du système solaire primitif qui n’ont pas été impliqués dans la formation des planètes.
Potentiellement ils peuvent représenter un éventuel danger pour notre Terre, si par le hasard  leur trajectoire se rapprochait trop près de la Terre.

 

JUPITER :
Cette planète n’accueille aucune forme de vie du fait de ses caractéristiques.
Cinquième planète, géante gazeuse la plus massive du système solaire d’un diamètre de 142600 km, son volume représente 1400 fois celui de la terre et sa haute atmosphère soumise à des vents violents de l’ordre de 600 km/h est composée à 93 % d’hydrogène et de 7 % d’Hélium. Sa pression atmosphérique est énorme 24 fois celle de la terre.
Cependant elle aurait dû encore grossir beaucoup pour effondrer son gaz et l’allumer pour donner de la chaleur et de la lumière donc devenir une étoile ce qui aurait totalement bouleversé  l’ordre actuel et nous ne serions certainement pas là pour en parler. Déjà du fait de sa position avec une telle masse dans le système solaire, c’est une planète qui a beaucoup d’influence gravitationnelle au sein du système.
Jupiter à 64 satellites dont quatre accessibles à tout astronome amateur doté d’une petite lunette.  Ce sont IO – EUROPE – GANYMEDE  et GALISTO.
Sa distance moyenne au Soleil est de 5,2 unités astronomiques (U.A.), elle tourne autour du Soleil en 11 ans et 314 jours ; et le jour Jovien est de neuf heures 50 minutes. Sa température de surface moyenne évolue aux alentours de moins 153 degrés.

La Planète Jupiter

SATURNE :
Tout comme Jupiter, Saturne et les deux planètes qui suivent ne portent aucune vie.
Sixième planète du système solaire, immense planète gazeuse arrivant juste derrière  Jupiter et comme elle composée d’hydrogène et d’hélium. Elle possède un magnifique système d’anneaux composés particulièrement de particules de glaces de fins cailloux et de poussières. A l’observation on la considère comme un des joyaux du ciel.
Son diamètre est de 120536 km, sa distance moyenne au Soleil 9,54 UA, sa révolution autour du Soleil est de 29 ans et 167 jours, alors que sa période de rotation sur elle-même est de 10 heures 14 minutes. Sa température de surface oscille aux alentours de moins 178 degrés et semble du fait de sa structure interne dégager 1,8 fois plus d’énergie qu’elle n’en reçoit de son étoile.
Saturne possède 53 satellites confirmés et nommés dont TITAN son plus grand satellite, plus massif que la planète Mercure et est le seul satellite du système solaire à posséder une atmosphère dense.

La Planète Saturne

URANUS & NEPTUNE :
Toutes deux sont des planètes géantes gazeuses respectivement 7ème et 8ème du système solaire, elles ont des compositions internes et atmosphériques différentes de Jupiter et Saturne. Du fait de leur éloignement au soleil 19 et 30 UA avec des révolutions de 84 et 164 ans elles sont classées dans la catégorie des géantes glacées avec une température de surface de moins 220 degrés en moyenne.
Uranus possède 27 satellites naturels ; Neptune  seulement 13 connus.
Ces deux planètes les plus éloignées du Soleil, les plus froides aussi  ont une structure nuageuse complexe,  une composition interne et un fonctionnement assez mal connus.

La Planète Uranus    La Planète Neptune

AU DELÀ DES PLANÈTES :
Au-delà des planètes l’influence gravitationnelle s’exerce  dans un immense espace mal défini où l’on trouve la ceinture de KUIPER puis le nuage d’OORT du nom de l’astronome Néerlandais Jan OORT.
Cet immense espace ou se fait encore sentir la puissance gravitationnelle du Soleil contient des astéroïdes en ce qui concerne la ceinture de Kuiper. Le nuage d’Oort beaucoup plus vaste  lui abrite  » les icebergs de l’espace  » que sont les comètes.
Contrairement aux planètes et aux astéroïdes, les comètes ne sont ni rocheuses ni gazeuses. Ce sont des blocs de glaces de quelques centaines de mètres à une quinzaine de Kilomètres avec de rares exceptions comme la comète de Hal-Bopp dont le noyau a été évalué aux alentours de 40 Kms.
A noter que ces blocs de glace sont mélangés à des poussières d’éléments divers.
Notons aussi que la ceinture de Kuiper tout comme le nuage d’Oort sont totalement inobservables actuellement et certainement encore pour longtemps.

Émission du 28 Avril 2012 sur les ondes de radio collège, intervenant Michel Paquet

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.